Intégrer les Pratiques SEO à sa Rédaction Web : 5 étapes

Dernière mise à jour : 10 nov.


Pratiques SEO redaction web
redaction web


Vous avez tendance à rédiger un texte de manière brute, en suivant votre instinct ? Prenez votre temps : intégrer les pratiques SEO à sa rédaction web implique de structurer sa démarche. Que vous teniez un site vitrine ou un blog, les mêmes bonnes pratiques de référencement naturel sont à mettre en œuvre. Aussi, pour être plus visible sur le web et gagner du trafic, ne vous jetez pas tout de suite sur le clavier de votre ordinateur. Au contraire, passez par les 5 étapes suivantes !


Première étape : Déterminer le cocon sémantique de sa thématique

Tout d’abord, déterminez le champ sémantique lié au sujet traité, qu’il s’agisse d’un article de blog ou d’une page à propos.

C’est ce lexique qui va permettre aux moteurs de recherche, dont Google, de comprendre le sujet de votre texte : c’est pourquoi cette étape est très importante.


Deuxième étape : Bien structurer son texte

Cela peut paraître logique, pourtant, nombreuses sont les personnes qui font cette erreur : ne pas structurer leurs contenus.

Or, les robots de Google, comme les internautes, raffolent des pages bien structurées :

· hiérarchie des balises Hn respectées (d’abord H1, puis H2, etc.) ;

· listes à puces ;

· sauts à ligne et ajout de mots de liaison ;

· mots-clés importants mis en gras ;

· texte associé à d’autres contenus, tels que des images (optimisées, bien sûr).


Troisième étape : Rédiger un contenu optimisé tout en respectant l’UX

Enfin ! Vous pouvez passer à l’étape de rédaction. Pour ce faire, soignez l’introduction et la conclusion et veillez à bien penser à votre lectorat et à ses attentes.

En effet, rédiger uniquement pour être bien placé sur la SERP (ou page de résultats de Google) ne suffit pas : encore faut-il plaire à vos lecteurs. Le but ? Que vos visiteurs restent sur votre site le plus longtemps possible.

Aussi, attention à la suroptimisation : l’algorithme de Google pourrait bien ne pas apprécier. Privilégiez l’expérience utilisateur (ou UX), en adoptant une écriture fluide et naturelle.


Quatrième étape : Intégrer un maillage interne

Pour que vos lecteurs restent sur votre site (ce qui plaît à notre ami Google), veillez à bien intégrer un maillage interne (sans en abuser).

Vous évoquez, dans l’un de vos articles de blog, un sujet traité plus longuement par ailleurs ? Dans ce cas, ajoutez un lien vers cette nouvelle page.


⏩ À lire également : 4 Raisons de Faire Appel à un Rédacteur Web



Cinquième étape : Ne pas oublier les méta-données

Une fois votre contenu structuré, rédigé et optimisé, il reste encore à convaincre les internautes apercevant votre page sur la SERP de cliquer sur le lien !

C’est à ça que servent les méta-données : le Title doit être optimisé et donner envie de cliquer. La méta-description, quant à elle, est un court aperçu de ce que contient votre page. Aussi, assurez-vous qu’elle donne envie de s’y rendre !


Dernier conseil pour intégrer les pratiques SEO à sa rédaction web : éviter le contenu dupliqué

Évidemment, dans le cas où l’on rédige beaucoup de textes sur la même thématique, l’envie de copier-coller certains passages peut venir nous titiller…

Pourtant, abstenez-vous-en : le duplicate content, ou contenu dupliqué, est pénalisé par Google.


Vous souhaitez gagner en visibilité sur le web ?

Faites appel à un rédacteur web ou à une rédactrice web. Ces professionnels, en plus de maîtriser la langue française, connaissent les pratiques SEO à intégrer à leur rédaction. Aussi, n’attendez plus, et contactez-nous pour un café virtuel !